Le programme du TABC pour l’année 2017

Sans titre-2

Tunisie-Afrique : Le programme du TABC pour l’année 2017

Le Tunisia Africa Business Council (TABC) a organisé un déjeuner-débat pour présenter son programme pour 2017 aux ambassadeurs des pays de l’Afrique subsaharienne.

La rencontre, qui a eu lieu, le jeudi 2 février 2017, au Club Citroën, aux Berges du Lac, à Tunis, a été une occasion pour le président de TABC, Bassem Loukil, pour rappeler la démarche de son Ong. «Nous avons toujours dit que nous n’avons pas une stratégie de la Tunisie pour l’Afrique. Nous avons une stratégie d’africanisation de la Tunisie», a-t-il dit, laissant entendre que la Tunisie a longtemps tourné le dos au continent noir et qu’elle doit, aujourd’hui, corriger cette erreur en s’y tournant résolument.

La rencontre a été aussi l’occasion pour les membres du TABC d’échanger avec les ambassadeurs des pays africains accrédités en Tunisie sur les moyens de renforcer les relations entre leurs pays et la Tunisie dans tous les domaines.

Le directeur général Afrique au ministère des Affaires étrangères, Karim Ben Becher, a, quant à lui, a remercié le TABC pour le partenariat gagnant-gagnant qu’il s’emploie à mettre en place pour aider à rapprocher davantage le public, la société civile et les opérateurs privés.

«La diplomatie économique est notre priorité au ministère», a-t-il déclaré. Et d’ajouter : «Nous avons pris part récemment à Addis-Abeba aux travaux du 28e sommet de l’Union africaine (UA). Nous avons vu comment l’Afrique a décidé de prendre son destin en main pour un avenir radieux qui se dessine devant elle».

M. Ben Becher a ensuite salué les représentants des pays africains présents dans la salle, avant de leur lancer : «Le ministère est à votre service».

Le président d’honneur du TABC, Jalloul Ayed, a rendu un hommage appuyé au travail colossal effectué en si peu de temps par le TABC, son président, son secrétaire général et toute l’équipe, et dont les résultats ont, selon lui, dépassé toutes les espérances.

L’ambassadeur du Cameroun, doyen des chefs du corps diplomatique accrédité en Tunisie, a souligné, pour sa part, les opportunités d’investissement en Afrique où les horizons des affaires sont très prometteurs, compte tenu de l’important essor de développement que le continent a pris depuis quelques années.

L’ambassadeur de Guinée Conakry en Algérie et en Tunisie (avec résidence à Alger) a salué l’élan pris par les relations entre la Tunisie et le continent africain et particulièrement avec son pays. «Nous sommes ici en tant que facilitateurs et pour illustrer, autant que faire se peut, la volonté de la Guinée de soutenir toute action de partenariat», a-t-il lancé.

Le débat qui a suivi a porté sur le potentiel énorme qu’offrent les pays africains dans les secteurs du commerce, des infrastructures, de l’agroalimentaire, de la santé, de l’éducation, de la formation, des technologies de l’information et de la communication, de l’énergie et de l’environnement…

Sans titre-3

Les missions programmées pour 2017

Le secrétaire général du TABC, Anis Jaziri, a présenté le programme de l’Ong en 2017. Revenant d’abord sur l’année 2016, il a mis en exergue la réussite des 3 missions multi-sectorielles organisées au Mali, au Cameroun et au Burkina Faso, ainsi que les missions de suivi qui se poursuivront durant l’année 2017. Sans compter les conseils d’affaires tuniso-malien, tuniso-camerounais et tuniso-burkinabé qui sont en train d’être mis en place.

Le programme du TABC pour 2017 prévoit des missions multisectorielles d’hommes d’affaires au Bénin-Togo (conjointement), en Guinée Conakry, au Sénégal-Mauritanie (conjointement) et en Cote d’Ivoire.

L’Afrique de l’Est, notamment Djibouti et Kenya, pourront aussi faire l’objet de missions qui seront programmées avant la fin de l’année.

Au programme aussi, un colloque à Sfax, en avril 2017, sur le thème: «Sfax, pôle de santé africain». Organisé sous le haut patronage du ministère de la Santé, ce colloque verra la présence de hauts responsables de la santé des pays africains.

Et à l’occasion de la Journée mondiale de l’Afrique, le 25 mai, une manifestation sera organisée dont le contenu sera révélé ultérieurement.

A noter que le TABC avait prévu, en collaboration avec le Cepex, l’Utica et la Conect, une mission économique d’hommes d’affaires tunisiens au Soudan, au Niger et au Burkina Faso, et ce dans le cadre de la visite officielle que le chef du gouvernement, Youssef Chahed, devait organiser du 24 au 27 janvier 2017, dans ces trois pays.

Cette tournée ayant été reportée, la mission a été reprogrammée pour fin février ou fin mars.

Source : Kapitalis

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *