Ouverture du deuxième Forum tuniso-africain pour l’enseignement supérieur et la formation professionnelle

Ouverture du deuxième Forum tuniso-africain pour l'enseignement supérieur et la formation professionnelle

Tunis, Tunisie, 17  juillet (Infosplusgabon) – La deuxième édition du Forum tuniso-africain pour l’enseignement supérieur et la formation professionnelle (TAEF2018) a démarré ce mardi à Tunis avec la participation de 15 pays et en présence du ministre tunisien de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Slim Khalbous.

Ce Forum de deux jours s’articule autour du concept  »Tunisian African Empowerment », avec comme objectifs stratégiques d’internationaliser le savoir-faire tunisien en matière d’enseignement supérieur et de formation professionnelle, de développer une confiance mutuelle entre la Tunisie et ses confrères subsahariens dans les domaines de l’enseignement supérieur et la formation professionnelle, a expliqué Bassem Loukil, président du conseil d’affaires tuniso-africain.

Pour sa part, le ministre tunisien de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique a affirmé que  »son pays œuvre pour accueillir des étudiants étrangers en général et en particulier des étudiants africains qui ne dépassent aujourd’hui 3% de la totalité des étudiants.

Le ministère de l’Enseignement supérieur travaille pour améliorer ce chiffre et le porter à 10% dont les trois tiers seront africains à l’horizon 2020.

Les universités tunisiennes seront ouvertes aux étudiants étrangers à travers d’un mécanisme qui assure la gratuité des inscriptions afin de renforcer les relations tuniso-africaines, a indiqué M. Khalbous, annonçant la création d’une agence tunisienne pour l’accueil des étudiants étrangers et assurer des conditions favorables pour le séjour et les études notamment avec le grand projet tuniso-français  »l’université tunisienne pour l’Afrique et la Méditerranée ».

Pour sa part, le ministre tunisien de l’Emploi et de la Formation professionnelle, Faouzi Abderrahmane, a affirmé que la Tunisie a un prolongement stratégique dans ses relations avec le reste des pays africains, indiquant que ce forum sera une opportunité pour discuter les moyens de renforcer les secteurs de formation professionnelle et de l’enseignement supérieur.

Il a indiqué que le nombre d’Africains dans le secteur de la formation professionnelle en Tunisie a atteint 500 personnes de différentes nationalités sur un total de 55.000.

Il a affirmé que leurs conditions de séjour ne sont pas très différentes de celles des Tunisiens. Ils bénéficient de stages dans des structures tunisiennes pendant les vacances car la plupart d’entre eux n’ont pas les moyens de passer leurs vacances dans leurs pays.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *